Partagez | 
 

 Over, Prince des loups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caliginosus Canis

avatar

Messages : 14

MessageSujet: Over, Prince des loups   Dim 7 Oct - 20:32

Nom: "Natus Luporum"
Prénom : Over
Race : Apparemment humaine
Âge estimé : 21 ans
Métier honnête : Aucun
Talents particuliers : La discrétion


Physiquement, Over n'a rien d'épatant. Son apparence fiche la frousse à un gamin mais laisse indifférents les adultes. Recouvert de haillons sales et de couleurs sombres, une grande cape particulière le recouvre complètement, ne laissant que deviner ses traits faciaux. J'en reviens à cette cape si particulière... A vrai dire, elle ne doit pas l'être tant que son porteur qui arrive à en faire un outil de camouflage quasi parfait. Elle est d'un noir délavé, d'un noir qui a vu plus d'une forêt et essuyer les trombes d'eau qui vous ôtent tout espoir... Sa capuche retombe juste au dessus d'yeux gris soulignés par deux ou trois séries de cernes suivant sa bonne ou sa mauvaise humeur. Son nez est long et droit et ses lèvres fines et peu colorées. Sa peau est pâle et légèrement grisâtre mais ne ressemble pas pour autant au teint d'un malade.
Il est d'une taille moyenne, peut-être plus petit, c'est difficile à dire car les rares gens qui ont été amenés à apprécier réellement sa taille ne sont pas du genre à s'en vanter...
Il traîne une arme longue de deux pieds à peu près. Parfaite pour les utilisations vicieuses et néanmoins utilisable lors de duel réglementaire à l'épée


Le caractère d'un Homme est dicté par son histoire et l'histoire d'Over n'a vraiment rien d'enviable... Cela fait de lui un homme froid, calculateur, impulsif mais rationnel... et donc calme...
Il n'aime pas beaucoup la race humaine qui est synonyme de son rapt mais il se fait un plaisir de le cacher pour mieux s'en servir une fois l'occasion présentée.
Même si cela ne se présente que trop rarement, il adore manger et cela même si le chef est un être humain. Les vins rouges qui accompagnent ce genre de repas sont de bons et loyaux amis.


Son Histoire...

Over n’est pas un adolescent ordinaire.
Les rumeurs qui circulent à propos de lui génèrent des mythes…
L’un d’entres-eux est le récit de son apparition sur cette terre.

Cette histoire commence y a vingt ans, en 1221, dans la forêt enneigée, au nord-est de la principauté d’Al'Velechen.
Dans cet endroit perpétuellement recouvert d’une épaisse couche de neige, vivent des créatures hostiles bien étranges. La première expédition envoyée par le Prince Lüge avait pu, à l’époque, conter une telle vision d’horreur de la région que presque plus aucun être vivant n’avait osé y retourner…
Apparemment, chaque bête est atteinte d’une certaine folie par moment, ce qui engendre des combats sans enjeu et d’une rare intensité dans la forêt. Et quand ces derniers prennent fin, on entend le vent se lever et nous susurrer à l’oreille des promesses de morts prochaines… La moitié de l’expédition avait été perdue dans cette exploration tandis que l’autre moitié était toujours rongée par des maux divers…
Au centre de ce massif forestier à l’allure cauchemardesque se dressait un rocher gris foncé de plus d’une trentaine de pieds de haut altérée à plusieurs endroits par de profonds sillons assombris ressemblant à de gigantesques coups de griffes. Suivant le témoignage d’un soldat, cela serait la conséquence de coups de foudre réguliers qui s’abattraient sur le point le plus haut de cette forêt.
Ce phénomène d’orage localisé sur une région où un gel sempiternel s’est installé laisse encore aujourd’hui les scientifiques de la cour très perplexes…

Au environ du mois de Deficos de l’an de grâce 1227, un orage qui s’abattait en pleine après midi sur cette forêt se fit entendre à une dizaine de lieue à la ronde. La nuit même, tous les nuages du ciel avaient disparu laissant place à un spectacle céleste extraordinaire pour qui aurait été présent sur les lieux du sinistre. Mais le calme était pesant… Cette fois, ni les bêtes féroces, ni la Bise ne se faisait entendre. Le froid qui avait envahi l’étendue boisée empêchait jusqu’au son de se propager dans l’air. Et c’est dans ces circonstances que le rocher surplombant la forêt se fendit de part-en-part, laissant aux animaux l’occasion de découvrir ce qu’il renfermait… Un nouveau né.
Il resta dans la neige de longues heures, inanimé, jusqu’au moment où un loup passant dans la clairière le prit et le ramena à son clan. Là, la louve-reine qui attendait la naissance prochaine de ses petits le prit près d’elle et par sa chaleur lui insuffla la vie.

En 1232, refusant de ne pas être maître de ses propres terres, le Prince Lüge nomma Berkovic chef d’une nouvelle expédition visant à abattre cette immonde forêt, incarnation du mal en sa principauté. Ce Darshivaä était prié d’être prêt à partir à la fin de cette année. Et il le fut.
Persuadés de leur réussite, l’organisation composée de trois Darshivaäs, quarante-cinq soldats, douze bucherons, six guides, quatre cuistots et une caravelle de cinq charrettes se mis en route pour le nord au mois d’Amoria. Ils arrivèrent sur place après un voyage long de cinquante lieues qui dura douze jours. Ils levèrent un camp de fortune en prévision du séjour qu’ils allaient devoir faire dans les environs. Le travail laborieux des bucherons vit la forêt reculer chaque jour d’une dizaine de pied et cela déplut extrêmement à certains…
C’est ainsi qu’au matin du septième jour, alors qu’un épais brouillard avait envahie la plaine, une meute d’animaux sauvages fut aperçue à la lisière de la forêt. La garde prévint les Darshivaäs à temps et le camp humain était prêt à être protégé. La tension s’installait à mesure que les bêtes s’avançaient jusqu’au moment ou elles pressèrent le pas pour finir par ruer vers le campement. Celui-ci rudement défendu arriva à contenir l’assaut et fit un véritable massacre dans les rangs bestiaux. A un moment du combat, Berkovic perdit l’équilibre en croyant apercevoir un jeune enfant, humain en apparence, montant une louve. Le Darshivaä n’écoutant que son instinct fonça sur la monture de l’enfant et coupa sa trajectoire. Il fut ébranlé par la violence du choc due à la vitesse du loup. Il hurla le nom de son ami Lunar un plus loin et ce dernier empoigna une lance et brisa l’animal dans sa course. L’enfant fut projeter dans les airs et tomba durement dans la neige. Il se releva après quelques instants et courut vers la louve. Des larmes mouillèrent ses joues sales… Il releva la tête, les yeux pleins de haine et se lança sur Berkovic, essayant de le mordre et de le griffer au péril de sa vie. Septem prit en vitesse une potion de sommeil, en imbiba un tissus et en recouvra la bouche du garçon, le laissant inconscient dans les bras de son compagnon.
Plus tard, un message du Prince dicta d’arrêter les opérations pour cause de prix en vie humaine trop élevé. Les hommes revinrent alors vers la capitale sans broncher avec un loup d’une nouvelle espèce dans leurs rangs…

L’alchimiste attitré de la cour, Jiei’, dut préparer un tranquillisant pour le nouvel arrivant qui ne savait pas rester en place. Euronymous, dit l’Arlequin, affublé de son traditionnel costume à triangles colorés, s’entretenait justement avec le Prince quand on dévoila la véritable nature de l’enfant. Dès l’instant où le petit était entré dans la salle du trône, le Masque Noir s’émoustiait et n’écoutant que son sens des affaires, demanda à son seigneur d’une voix importune mais animée de beaucoup de verbosité s’il pouvait monter un spectacle de ce dernier. Le Prince refusa… Cette réponse fit vite déchanter Euronymous qui quitta la pièce suivi de sa cape sombre.
Cela faisait plusieurs jours que le chef d’état avait projeté de le faire redevenir un enfant normal pour prouver que le mal ne pouvait pas triompher sur ses terres. Pour commencer à le rendre plus humain, il lui donna un prénom : «Over », symbolisant la mise à terme de l'obscure insoumission...
C’est ainsi que chaque jour avant même son réveil, ce petit sauvageon était drogué à faible dose, le mettant dans un état asthénique pour que l’on puisse l’approcher et ainsi l’élever…

Durant la première année de son arrivée au prytanée, il fut tranquillisé tous les jours. Puis au fur-et-à-mesure, on diminua les doses vu que son agressivité envers les hommes allait décroissante.
Over n’était pas l’enfant qu’une famille humaine aurait adopté vu son caractère renfermé et parfois turbulent mais il devenait un peu plus humain chaque jour… Et là était le problème, il découvrait l’humanité et tous les défauts qui l’accompagnaient…

Pendant trois ans, il se pliait à cette éducation qui lui semblait ridicule vu ce qu’il avait appris dans son clan. En effet les hommes, d’origines animales, étaient devenus artificiels, plein d’arrogance et de dédain… Il faisait mine d’apprendre mais en son fort intérieur, il luttait pour ne pas perdre une miette de son passé mais aussi pour se souvenir de certaines choses que les hommes, malgré tout, pouvaient lui apprendre.
Croiser l’idéogramme princier l’irritait mais il s’en faisait une promesse…
Berkovic, bien que peu souvent disponible, lui rendait visite régulièrement non dans le but de le rendre plus humain mais parce qu’il sentait que ce garçon n’était pas heureux. Malgré sa grande ferveur envers le Prince, il rechignait la position de celui-ci envers le « Natus Luporum »…
Il essaya de lui donner le nécessaire pour déjouer son malheur mais apparemment n’y parvint jamais…
A l’âge de huit ans, il s’enfuit du château par une nuit noire. Il était terriblement intelligent pour un enfant de son âge et la garde royal, vite alertée par le tocsin, n’arriva jamais à le rattraper.
Il grandit seul… Développant un comportement humain allié à son instinct de loup sans oublier à quel point les hommes pouvaient être cruels et orgueilleux.
Dans cette logique, il fut sans pitié envers les autres hommes qui l’embarrassaient, ce qui le mit sur le chemin du délit et du crime…


Enveloppé de sa cape noire, il fréquente toute la Vallée de la Vie mais surtout sa capitale, Nasinelia.
Son caractère est aussi froid que son sang et ses envies ne passent plus par la raison.
Ainsi vit-il, sans foi ni loi dans un monde où on a tenté de le noyer, lui supprimant tout ses repères, pour la fierté cupide d’un Prince qui était devenu son ennemi…


+ Princeps Luporum +
Caliginosus Canis


Dernière édition par Caliginosus Canis le Mar 9 Oct - 16:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyroine
Conseiller déchu
avatar

Messages : 46

MessageSujet: Re: Over, Prince des loups   Dim 7 Oct - 20:43

J'ai bien aimé l'histoire de ton personnage bien que la naissance par l'éclair dans un rocher est assez particulière. :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vesperae.forumgratuit.org
Caliginosus Canis

avatar

Messages : 14

MessageSujet: Re: Over, Prince des loups   Dim 7 Oct - 20:45

Pas plus que l'origine des lycanthropes ou des démons (par exemple haha :p)


Edit':

Citation :
Ce phénomène d’orage localisé sur une région où un gel sempiternel s’est installé laisse encore aujourd’hui les scientifiques de la cour très perplexes…

Haaaa ok Smile


Au faite, je sais que ses origines appartiennent à Al'Velchen (Ile principautaire au nord) mais Over est venu plus tard sur Vesperae en quête d'un avenir meilleur Wink

_________________
Oderint, dum metuant.


Dernière édition par Caliginosus Canis le Dim 7 Oct - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyroine
Conseiller déchu
avatar

Messages : 46

MessageSujet: Re: Over, Prince des loups   Dim 7 Oct - 20:45

C'est pas faux du tout x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vesperae.forumgratuit.org
Caliginosus Canis

avatar

Messages : 14

MessageSujet: Re: Over, Prince des loups   Mar 9 Oct - 16:52

Je crois qu'un humain ne serait pas né de cette manière donc même s'il a une apparence quasi totalement humaine, tu peux le classer dans les démons Smile

_________________
Oderint, dum metuant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Over, Prince des loups   

Revenir en haut Aller en bas
 
Over, Prince des loups
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Machinimas "Les loups hurlent ..."
» [Horde] La Tanière des Loups -Auberge fermé-
» les monteurs de loups d'oglah khan...
» Les loups du Guevaudan
» liste avec beaucoup de chars et de loups

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parchemins d'informations :: Fiches de personnages-
Sauter vers: