Partagez | 
 

 Isurion, la Bête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isurion
La Bête
avatar

Messages : 7

MessageSujet: Isurion, la Bête.   Sam 24 Mar - 15:33

Nom : En a-t-il seulement eu un ?
Prénom : Isurion
Race : Lycanthrope
Âge : Inconnu
Métier : Loup Solitaire
Talents particuliers :
C’est un combattant redoutable, que ce soit avec ou sans son épée – provenant des forges du roi Canys, conçu pour un Homme-Loup – l’ayant prouvé à maintes reprises et contre de nombreux et puissants adversaires.

Description physique :
Il est grand, même pour un membre de sa race, dépassant les deux mètres dix, et puissant, une musculature importante et visible qui n’empêche pourtant pas une vélocité qu’un simple humain de sa stature ne possèderait pas.
Son pelage est celui des loups communs, d’un gris parfois assombri de noir.
Pour tous vêtements, il porte un baudrier d’épaule afin de garder son épée dans le dos, ainsi qu’un pagne maintenu par une ceinture, ainsi ne sera-t-il pas gêné si la nécessité exige une course à quatre pattes.


Description morale :
C’est un loup.
Ces quelques mots suffirait à décrire la bête sauvage qu’il est, dépendant et pleinement à l’écoute de ses instincts animales, si bien que l’humanité qu’il put gagner un temps n’est plus présent que dans le fait qu’il parle.
Il aura tendance à mépriser de nombreuses créatures, tant humaine que démoniaque pour leur prétention à croire contrôler le monde. Ainsi briserait-il ceux qui corrompent les lois naturels, pourtant, cela ne l’empêche pas de se lier d’amitié pour qui les respecteraient.

Ses semblables ne sont guères épargné par cette division, ainsi mépriserait-il un lycanthrope trop humain, et essaiera de faire s’éveiller la Bête qui sommeille.
Il n’est un serviteur, ni du Bien, ni du Mal, pas plus que du Chaos, il sert la Nature, se soumettant à la volonté de Danava.

Histoire :
Du Chaos naquit une entité vierge de toutes émotions, du moindre cœur, de la moindre humanité. Elle se nourrit des plus sombres émotions qui germaient dans le cœur d’un ange, grandissant, se renforçant ainsi, jusqu’à devenir une Entité du Chaos pleine et entière, bouillon de colère et de haine à l’égard d’un monde qui devait arriver à son terme pour renaître.
Elle s’émancipa de l’esprit de l’ange pour habiter celui d’une autre créature, plus faible, qu’elle dévora pour occuper son corps… L’Entité du Chaos était libre, et s’appela Prince Noir.

Le Prince Noir fit des ravages, s’attaquant presque uniquement au Temple d’Aariba et aux proches de l’ange, jusqu’au moment de disparaître alors que la pression des autorités se faisait trop forte. Il attendit, patienta dans l’obscurité longtemps, oubliant sa vengeance pour ne se concentrer que sur son véritable dessein, sa véritable mission… Le Chaos.
Le Prince Noir céda sa place à Isurion, le prétendu Démon du Chaos, qui, s’il était en effet chaotique, n’était pas plus démoniaque qu’une fleur commune, et il rejoignit Korandar au début de sa croisade.

Des combats eurent lieu, des batailles, des passions… Puis la Louve Blanche, Cendrais, le mordit et s’éveilla en lui la Bête. Il succéda à Odin à la tête de la Meute de Korandar, tandis que ce dernier reprenait sa place auprès des démons. Si le Démon n’avait pu apprécier pleinement cette vie sauvage, pour l’Entité, c’était une découverte. Sans humanité à préserver, Isurion se laissa totalement emporté par ses instincts nouveau, par l’Appel de la Nature. Ses idéaux chaotiques mutèrent, et sa soif de détruire ce monde devint un désir de rendre à la Nature les pleins pouvoirs que les créatures prétendaient posséder.
Il aima la Louve Blanche, et, conscient de la folie d’Odin, provoqua une mutinerie et la rupture de l’entente entre le Clan et la Meute de Korandar. Cendrais devint Grande Prêtresse de Danava, et lui devint autant son mâle que son protecteur… Jusqu’à sa mort.

Effondré, ce semblant de cœur qui avait prit forme s’était brisé, et un temps, le Chaos reprit ses droits, balayant l’Appel de la Nature pour rappeler à lui son Entité. Ainsi réapparut sous des traits humains Isurion, qui, un temps, endossa le masque du Marionnettiste, monstre de cruauté et acteur d’une seule scène avant de céder la place au Prince Noir, à nouveau…
Jusqu’à la fin de Korandar ainsi que sa dissolution, il fut Démon du Chaos a nouveau, semant le trouble au côté de ses frères et sœurs de croisade.

Quand la tempête fut calmée, dans son exil, il ressentit à nouveau l’Appel de la Nature… Il se souvenait le plaisir à être cette Bête, la liberté, la toute puissance qui était la sienne, souverain des bois, craint et respecté par tous en son domaine.
Il trouva un Lycanthrope et demande à être mordu, et il replongea, renonçant à jamais au Chaos, au semblant d’humanité qu’il avait construit, à sa vie, et redevint sauvage.

Depuis, il erre, vivant au jour le jour comme tout véritable loup, ne gardant comme trace de son passé qu'une épée, sans véritable but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Deniel

avatar

Messages : 41

MessageSujet: Re: Isurion, la Bête.   Dim 25 Mar - 12:45

Bonne fiche, on n'aurait pu en douter !
Ca fait plaisir de voir de revoir des anciens joueurs, et qui plus est doué ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Isurion, la Bête.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parchemins d'informations :: Fiches de personnages-
Sauter vers: